Devenir Atsem, comme Yannick

Séverine Cattiaux • mis à jour le
DOSSIER : Les métiers de la petite enfance

Dans une vie précédente, Yannick était coiffeuse. A 31 ans, "adieu bigoudis, bonjour mes chérubins !" : la voilà agente spécialisée des écoles maternelles (Atsem). Un métier qui correspond à ce qu'elle cherchait : concilier vie professionnelle et vie familiale. Elle nous raconte ses journées avec les tout-petits.

artsem-portrait-s-cattiaux

[Mise à jour : 09/02/2017] Depuis 9 ans, Yannick Boval-Repellin travaille à l’école de Saint-Nizier-du-Moucherotte, commune de 1 000 habitants, à environ 30 km de Grenoble. C’est son premier poste d’Atsem. "Il faut aimer les enfants, avoir beaucoup de patience et trouver sa place au côté de l’enseignant pour le seconder, déclare-t-elle, sans empiéter sur ses plates-bandes, mais en prenant toute notre place d'Atsem !" Un subtil dosage. L’école de Saint-Nizier-du-Moucherotte compte 130 enfants, 6 classes dont deux classes de maternelle. Yannick travaille uniquement dans ces deux classes.

L'Atsem, un coeur de "maman poule"

Rythmes scolaires : plus de responsabilités pour les Atsem

Depuis deux ans, la commune a mis en place la réforme des rythmes scolaires. Cette refonte consiste à étaler les apprentissages sur 4,5 jours au lieu de 4. Ont aussi été introduites 3 heures d'ateliers périscolaires que doivent organiser et prendre en charge les communes. Aussi, les collectivités territoriales font appel à des bénévoles, des animateurs et/ou aux Atsem.

A Saint-Nizier-du-Moucherotte, Yannick supervise ainsi des temps périscolaires auprès d’un groupe de 20 enfants tous les lundis et jeudis après-midis de 15 h 30 à 17 heures. Ces ateliers se déroulent à l’école. "Ce sont des moments de créativité, non de pédagogie", assure Yannick, qui ajoute : "C’est gratifiant pour les Atsem de prendre pleinement en main une activité avec les enfants."

>> Lire aussi : Devenir Atsem : quelle évolution professionnelle ?

Autres tâches de l'Atsem, suivant la fiche de poste…

Les Atsem ont parfois aussi la tâche de superviser le temps des repas à la cantine. Elles ont également, selon les écoles, les communes, à assurer quotidiennement l’entretien des classes ou des locaux de l’école. Pour des raisons de santé, Yannick est déchargée du ménage. Elle s’occupe en revanche de nettoyer le petit matériel de la classe, pendant les vacances scolaires.

Le parcours de Yannick

  • Diplômée d’un CAP Coiffure, Yannick a été coiffeuse pendant 6 ans.
  • En congé parental, pour son 4e enfant, elle apprend que la commune de Saint-Nizier-du-Moucherotte recrute une Atsem. Elle postule, car le poste "correspond exactement" à ce qu’elle recherche : "Un travail qui lui permette de mieux concilier vie professionnelle et vie familiale". Ayant une grande famille, l’Atsem peut se présenter au concours sans être titulaire d'un CAP. "Je suis toujours non titulaire ( souhait de la mairie), il y a très peu de places aux concours ! Mais j’ai réussi mon CAP en candidate libre !" Le salaire net moyen d’une Atsem : le SMIC annualisé.

Dossier du mois

Les chiffres clés de la fonction publique en 2017

La fonction publique en chiffres - 2017

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK