Assistant de service social dans la fonction publique de l'Etat

Laure Martin • mis à jour le
DOSSIER : Les métiers du social

Dans la fonction publique de l’Etat, le rôle et les missions de l'assistant de service social diffèrent suivant l'administration employeur: Education nationale, administration pénitentiaire, Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) ou ministère de l'Intérieur...

bureau-aide-sociale-cg94flickr

Toutes les administrations de l'Etat emploient des assistants de service social (ASS) au sein de leurs services des ressources humaines, où ils ont un rôle d’écoute et d’assistance auprès des agents. Mais les ASS sont principalement employés à l'Education nationale, dans l'administration pénitentiaire, à la Protection judiciaire de la jeunesse  et au ministère de l'Intérieur.

Assistant de service social à l'Education nationale

A l'Education nationale, l'assistant de service social "est chargé d’apporter écoute, conseils et soutien aux élèves et aux personnels, pour favoriser leur réussite individuelle et sociale. S’inscrivant dans le cadre d’une prévention globale en faveur des élèves, les assistants de service social exercent des fonctions visant à aider les personnes, les familles ou les groupes connaissant des difficultés sociales, à faciliter leur insertion et à rechercher les causes qui compromettent l’équilibre psychologique, économique ou social. Ils participent ainsi directement aux missions du service public de l’éducation.

Les assistants de service social mènent toutes les actions susceptibles de prévenir et de remédier à ces difficultés dans le cadre de la politique d’action sanitaire et sociale du ministère dont ils relèvent.

Ils exercent d’une part un rôle de médiateur et, d’autre part, sont à la fois le conseiller social de l’institution et de tous les jeunes scolarisés. Leur effort doit se porter plus particulièrement vers les élèves les plus en difficulté." Source : ministère de l’Education nationale

L’intervention des assistantes sociales en milieu scolaire, par ailleurs très isolées, reste cependant limitée par le manque de moyens humains et financiers.

Assistant de service social dans l'administration pénitentiaire

Les ASS peuvent exercer la fonction de conseiller d’insertion et de probation. Les travailleurs sociaux du service pénitentiaire d’insertion et de probation peuvent intervenir en milieux fermé et ouvert. Ils sont chargés d’une mission d’aide à l’insertion sociale et de suivi des personnes. Ils participent notamment à la prévention des effets désocialisants de l’emprisonnement, à la préparation à la sortie et au maintien des liens sociaux et familiaux des personnes incarcérées.

Ils ont vocation à intervenir à tous les stades de la procédure pénale, dans le cadre de la préparation des décisions pénales et de leur application.

Ils assurent la prise en charge des personnes placées sous main de justice ou des personnes libérées. Ils effectuent des investigations ou des mesures d’enquêtes destinées à permettre une meilleure individualisation des mesures ou des peines substitutives à l’incarcération.

Le corps des assistants de service social du ministère de la Justice, classé dans la catégorie B, comprend deux grades :

  1. assistant de service social, qui comporte 10 échelons ;
  2. assistant de service social principal, qui comporte 7 échelons

On accède au corps de conseillers d’insertion et de probation après un concours externe sur épreuves pour l’admission à l’Ecole nationale de l’administration pénitentiaire. Les candidats admis suivent un an de formation durant lequel ils sont en situation de fonctionnaire stagiaire. Source : ministère de la Justice

Assistant de service social à la Protection judiciaire de la jeunesse

"Les assistants de service social de la PJJ favorisent la prise en compte de la dimension sociale et familiale dans l’examen des situations des jeunes. Ils vérifient la réalité et la nature d’un danger ou d’un dysfonctionnement puis évaluent les capacités d’évolution et les ressources des familles concernées.

Affectés dans les services de milieu ouvert, les ASS recueillent toute information permettant d’éclairer une décision judiciaire. Pour cela, les ASS prennent en charge la conduite des entretiens dans les services, à domicile ou dans les institutions partenaires, en adaptant les techniques d’intervention à l’âge du mineur et à la problématique familiale. Ils sont également chargés de la rédaction des recueils de renseignements socio-éducatifs, des rapports d’investigation et d’orientation éducative ou des enquêtes sociales demandées par le juge des enfants."

Pour devenir assistant de service social à la Protection judiciaire de la jeunesse, il faut être détenteur du diplôme d'État d'assistant de service social, puis passer le concours d’assistant de service social des administrations de l’Etat. Ce concours comprend une épreuve unique, consistant en un entretien de 30 minutes avec un jury.

Au cours de cette épreuve, le candidat expose sa formation et, s’il y a lieu, son expérience professionnelle (durée : 10 minutes maximum). Il peut également développer son projet professionnel s’il le souhaite. Une discussion s’engage ensuite dans le but d’apprécier la motivation et les qualités de réflexion du candidat, ainsi que ses connaissances professionnelles et son aptitude à exercer son métier au sein des administrations de l’Etat. Source : ministère de la Justice

Assistant de service social au ministère de l’Intérieur

Affectés en administration centrale ou au sein d’une préfecture, les assistants de service social interviennent pour l’ensemble des agents du ministère de l’Intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales (personnels de police et de préfecture) sur une circonscription géographique correspondant le plus souvent à l’échelon départemental.

Fortement implantés sur les lieux de travail, ils agissent en partenariat avec l’ensemble des acteurs de l’action sociale, et en étroite collaboration avec les services de gestion des ressources humaines.

Le corps d’assistant de service social comprend 2 grades :

  1. les assistants de service social,
  2. les assistants de service social principaux.

Concernant les ASS travaillant dans les commissariats, ce type de poste répond, d’après l’Association nationale des assistants de service social, à un besoin, celui de garantir un traitement social aux situations de détresse sociale rencontrées par les services de police et de gendarmerie. Il s’ouvre à un public nouveau pour le service social. Au moins la moitié des personnes reçues n’avaient jamais eu de contact avec un service social auparavant.

A noter

  • Le concours d’assistant de service social est un concours commun à plusieurs ministères. Le candidat peut donc être amené à exercer dans divers lieux, institutions et champs d'intervention.
  • Lors de l’inscription, il mentionne, par ordre de préférence, les administrations dans lesquelles il souhaite exercer. Les nominations sont prononcées en fonction de l'ordre de classement au concours et des préférences des intéressés.

 

Dossier du mois

concours-fonction-publique-3eme-voie

Concours de la fonction publique territoriale : troisièmes concours

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article