Aides-soignants : métiers, concours et formation

Laure Martin
DOSSIER : Infirmier ou aide-soignant dans la fonction publique

L'aide-soignant travaille avec et sous la responsabilité de l'infirmier. Ce métier est accessible sans diplôme, dès l'âge de 17 ans, après avoir obtenu un diplôme d'Etat délivré par un institut de formation (Ifas). La difficulté consiste à accéder à cette formation... Comment accéder à la formation ?

L’aide-soignant dispense, dans le cadre du rôle propre de l’infirmier, en collaboration avec lui et sous sa responsabilité, des soins de prévention, de maintien, de relation et d’éducation à la santé pour préserver et restaurer la continuité de la vie, le bien-être et l’autonomie de la personne. Il exerce son activité sous la responsabilité de l’infirmier.

 

Le métier d'aide-soignant

Les études d’aide-soignant ne donnent pas lieu à des quotas d’entrée en formation au niveau national. Ce sont les capacités d’accueil des instituts de formation d’aides-soignants (Ifas) fixées lors de leur agrément qui conditionnent le nombre d'élèves. Ces capacités sont fixées par chaque conseil régional.

Les conditions d’accès sont quant à elles fixées par l’arrêté modifié du 22 octobre 2005 relatif à la formation conduisant au diplôme d’Etat d’aide-soignant.

D’après une étude de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) de décembre 2019, en 2018, 26 200 élèves se sont inscrits dans l’un des 484 établissements dispensant une formation d’aide-soignant. Le nombre de diplômés de cette formation était quasi-stable et s’élève à 22 800 en 2018. En revanche, le nombre d’inscrits en formation avait baissé pour la deuxième année consécutive (-6 % entre 2016 et 2018).

 

Comment financer sa formation d'aide-soignant

La formation en Ifas, ouverte à tous sans condition de diplôme à partir de 17 ans, est payante.
Son montant varie en fonction des Ifas mais elle est d’environ 7000 euros. Dans de nombreuses régions, elle peut être totalement financée par le conseil régional (subvention régionale-CRIF). Elle peut également être prise en charge :
- par Pôle Emploi pour les demandeurs d’emploi ;
- dans le cadre de la promotion professionnelle (formation professionnelle continue) ;
- par des bourses de formations sanitaires et sociales.

L’entrée en Ifas

Un arrêté publié au Journal officiel le 9 avril 2020 a supprimé le concours d’entrée aux Ifas et ce dès la rentrée de septembre 2020.
Depuis, la sélection des candidats est effectuée par un jury de sélection sur la base d'un dossier et d'un entretien destinés à apprécier les connaissances, les aptitudes et la motivation du candidat.
 

La formation : le diplôme d'Etat d'aide-soignant

Le 12 juin 2021, un arrêté relatif à la formation conduisant au diplôme d'Etat d'aide-soignant et portant diverses dispositions relatives aux modalités de fonctionnement des instituts de formation paramédicaux, a été publié au journal officiel. Il acte la réingénierie de la formation des aides-soignants, pour une application dès la rentrée de septembre 2021 au sein des Ifas. La concertation sur cette réingénierie avait débuté en 2015. 

Le texte acte une évolution des compétences des aides-soignants, qui se traduit par un allongement de la durée de la formation à 12 mois au lieu de 10 actuellement, afin de mieux répondre aux besoins de la population vieillissante en assurant une meilleure prise en charge des personnes âgées et de leurs pathologies. C’est aussi un moyen de renforcer l’attractivité de la profession pour augmenter les effectifs. Parmi les nouveaux actes que les aides-soignants vont pouvoir réaliser : l’application de pommades anti-inflammatoires sur prescription médicale, lavages oculaires ou instillation de collyres. 

 

La formation : le diplôme d'Etat d'aide-soignant

Le 12 juin 2021, un arrêté relatif à la formation conduisant au diplôme d'Etat d'aide-soignant et portant diverses dispositions relatives aux modalités de fonctionnement des instituts de formation paramédicaux, a été publié au journal officiel. Il acte la réingénierie de la formation des aides-soignants, pour une application dès la rentrée de septembre 2021 au sein des Ifas. La concertation sur cette réingénierie avait débuté en 2015.


Le texte acte une évolution des compétences des aides-soignants, qui se traduit par un allongement de la durée de la formation à 12 mois au lieu de 10 actuellement, afin de mieux répondre aux besoins de la population vieillissante en assurant une meilleure prise en charge des personnes âgées et de leurs pathologies. C’est aussi un moyen de renforcer l’attractivité de la profession pour augmenter les effectifs. Parmi les nouveaux actes que les aides-soignants vont pouvoir réaliser : l’application de pommades anti-inflammatoires sur prescription médicale, lavages oculaires ou instillation de collyres.

 

Devenir aide-soignant par la VAE

La validation des acquis de l’expérience (VAE) est organisée par un arrêté modifié du 25 janvier 2005. Elle est ouverte aux candidats pouvant justifier de compétences professionnelles acquises dans l'exercice d'une activité salariée, non salariée ou bénévole, en rapport direct avec le contenu de ce diplôme. La durée totale d'activité cumulée est de trois ans, soit 4 200 heures, au cours des douze dernières années précédant le dépôt du dossier de recevabilité. Un jury décide de cette validation.

En cas de validation partielle, le candidat peut opter pour le suivi et l'évaluation du ou des modules de formation correspondant aux compétences non validées, ou pour une expérience professionnelle prolongée ou diversifiée, préalable à une nouvelle demande de validation des acquis de l'expérience.

 

Références :

Arrêté du 7 avril 2020 relatif aux modalités d'admission aux formations conduisant aux diplômes d'Etat d'aide-soignant et d'auxiliaire de puériculture

Arrêté du 10 juin 2021 relatif à la formation conduisant au diplôme d'Etat d'aide-soignant et portant diverses dispositions relatives aux modalités de fonctionnement des instituts de formation paramédicaux

Arrêté du 25 janvier 2005 relatif aux modalités d'organisation de la validation des acquis de l'expérience pour l'obtention du diplôme d'Etat d'aide-soignant 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Offres d’emploi en lien avec l’article

CIG DE LA GRANDE COURONNE

CONSEILLER-GESTIONNAIRE DE LA COMMISSION DE RÉFORME (H/F)

Titulaire, Contractuel | 17/09/2021 | CIG DE LA GRANDE COURONNE

VILLE DE VINCENNES

Conseiller de prévention des risques professionnels (h/f)

Titulaire, Contractuel | 16/09/2021 | VILLE DE VINCENNES

SORBONNE UNIVERSITE

Secrétaire médical et administratif de la Direction de la médecine de prévention F/H

Titulaire, Contractuel, CDD | 15/09/2021 | SORBONNE UNIVERSITE

CONSEIL NATIONAL DES ACTIVITES PRIVEES DE SECURITE

Contrôleur territorial (H/F)

Titulaire, Contractuel | 14/09/2021 | CONSEIL NATIONAL DES ACTIVITES PRIVEES DE SECURITE

Dossier du mois

Nom du recruteur - Pourquoi nous rejoindre ?

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article