La police nationale recrute 8.000 agents jusqu'en 2022

La Rédaction • mis à jour le
DOSSIER : Les métiers de la sécurité

La police nationale va recruter 8.000 agents dans tous ses domaines métiers d'ici à 2022. Sa cible: les moins de 35 ans, principalement. Objectif de sa campagne, attirer le plus de candidatures possible "pour sélectionner les meilleurs". Les recrutements ont commencé. Où en est-on  ? Combien de postes restent à pourvoir ? Comment et où s'inscrire ? On fait le point.

Police nationale

Emmanuel Macron candidat à la présidence de la République avait promis la création de 10.000 postes dans la sécurité . De fait, la police nationale recrute 8.000 agents, dans tous ses domaines métiers d'ici à 2022: police au quotidien, lutte contre la cybercriminalité, police technique et scientifique, cadres de la police, officiers, commissaires... Les postes offerts sont accessibles à tous les niveaux de qualifications, et la plupart d'entre eux aux moins de 35 ans.  Beaucoup de moyens ont été mobilisés pour que la campagne de recrutement de la Direction de la police nationale ait un retentissement maximal. Nous voulons attirer le plus de candidatures possible "pour sélectionner les meilleurs", a expliqué dans les médias le directeur de la police nationale Eric Morvan. "Les meilleurs", quel que soit le niveau de qualification ou de diplômes, a t-il insisté. Dans le détail, sur les 8.000 emplois, on compte:

  • 3.300 gardiens de la paix : postes accessibles aux moins de 35 ans, sur concours, niveau bac;
  • 2.000 adjoints de sécurité (ADS): moins de 30 ans, contrat, aucun diplôme exigé;
  • 70 officiers de police: moins de 35 ans, sur concours, bac+3;
  • 56 commissaires de police: moins de 35 ans, concours, master 2;
  • 650 cadets de la République: moins de 30 ans, contrat, aucun diplôme exigé;
  • 1.500 personnels administratifs, techniques et scientifiques. 

3.300 postes de gardien de la paix

Le gardien de la paix est spécialisé dans un domaine métiers de la police nationale: sécurité au quotidien, CRS, police aux frontières, police judiciaire, renseignements, etc. Manager de proximité, il encadre les adjoints de sécurité.  Salaire mensuel net : 1.940 euros environ en début de carrière.

Qui peut se présenter au concours ? 

  • Les jeunes de moins de 35 ans, niveau bac ou équivalent, remplissant les conditions générales d'accès à la fonction publique.

Pourquoi postuler ?

  • Formation de 12 mois en alternance rémunérée, dont un stage de spécialisation de 3 mois.
  • Statut de fonctionnaire actif de la police nationale.
> S'incrire sur le site web de la police nationale

SUR LE VIF DU METIER... Rencontre avec Tatiana et Jérémy dans les Yvelines (78)

Quelles sont les compétences recherchées, combien de recrutements et comment se déroule la journée d'un policier ? Rencontre avec Tatiana Brissot, capitaine de police, adjointe de l’unité promotion, recrutement, l’égalité des chances, de la délégation au recrutement et à la formation Paris Ile-de-France, et Jérémy Borilla, gardien de la paix dans les Yvelines.

>> Pour en savoir plus : lire notre fiche métier Gardien de la paix

Les préparations aux concours de Carrières publiques

Carrières publiques propose des préparations aux concours rédigées par des membres du jury. Celles-ci sont composées de :
fiches thématiques d'apports de connaissance
d'ouvrages méthodologiques pour chaque épreuve
• 4 devoirs avec correction personnalisée pour chaque épreuve

 

70 postes d'officier de police

Les officiers de police sont aux manettes : ils assurent le commandement opérationnel. Ils dirigent les opérations. Les gardiens de la paix sont sous leurs ordres. Ils peuvent être adjoints des commissaires. Leur statut a été rénové en 2017 pour leur offrir de meilleures carrières. Il comprend désormais trois grades : capitaine, commandant et commandant divisionnaire.

Salaire mensuel net : de 2.345 euros, en début de carrière, à 4.190 euros au plus haut niveau de leur corps. Elève officier : 1.318 euros ; officier stagiaire (période de probation avant titularisation) : 1.666 euros.

Qui peut se présenter au concours ?

Les moins de 35 ans, niveau licence (bac+3) ou équivalent.

Pourquoi postuler ?

  • Formation  en alternance de 18 mois rémunérée à l'Ecole nationale de Police (ENSP). Le choix des postes s'effectue en fin de scolarité, sur une liste de postes vacants, en fonction du rang de classement de sortie d'école. 
  • Statut de fonctionnaire actif de la police nationale.
  • Possibilité d'évoluer dans les hauts postes de commandement par la promotion interne.

Quand, où et comment postuler ?

Les inscriptions aux concours 2018 sont closes (47 postes offerts, sur 70 au total). Préparez-vous à la prochaine session !

 

56 postes de commissaire de police

Membre du corps de conception et de direction de la police nationale, le commissaire élabore et met en oeuvre des doctrines d’emploi et de la direction des services. Il en assume la responsabilité opérationnelle et organique. 

Salaire mensuel net : de 3.147 euros en début de carrière à 7.789 euros en fin de carrière. Elève : 1.539 euros ; commissaire stagiaire (période de probation avant titularisation) 1.933 euros.

> Lire notre fiche métier Commissaire de police

Qui peut se présenter au concours ?

Les jeunes de moins de 35 ans, concours, niveau Master 2.

Quand, où et comment postuler ?

Les inscriptions aux concours de 2018 sont closes (39 postes offerts, sur 56 au total). Préparez-vous à la prochaine session !

Dates des concours et offres d'emploi

> Voir les dates des concours dans le domaine de la sécurité (faute de résultat, vous avez la possibilité de laisser une alerte pour être averti par mail)

 

Dossier du mois

concours-fonction-publique-3eme-voie

Concours de la fonction publique territoriale : troisièmes concours

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK