En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Emploipublic.fr, le site emploi du secteur public

Etre animateur dans la fonction publique hospitalière

Animateur ©  Flicr-cc--by-CF.DeCelle

Le secteur public de la santé emploie, de plus en plus, des animateurs, les établissements d’hébergement pour personnes âgées et les services de gériatrie de l’hôpital public notamment.

Dans la fonction publique hospitalière, le rôle des animateurs est défini par le décret n°2014-102 du 4 février 2014 . Ce texte précise que ceux-ci « sont responsables de l’animation au sein de l’établissement. A ce titre, ils assurent le choix des activités adaptées aux personnes accueillies et participent à leur mise en œuvre. Dans le domaine de leur compétence, ils ont un rôle de conseiller technique et de soutien auprès du personnel de l’établissement et agissent en concertation avec les équipes sociales, éducatives et soignantes. Selon leur formation, ils exercent plus particulièrement leurs fonctions en qualité d‘animateur socioculturel ou d’animateur sportif. » 
Ils constituent un corps de catégorie B.

L’accès à l’emploi d’animateur à l’hôpital

Les animateurs hospitaliers sont recrutés par concours ouvert pour l’emploi d’animateur socioculturel aux titulaires du diplôme d’Etat aux fonctions d’animateur (DEFA) ou du brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (BPJEPS), spécialité animation sociale, ou du brevet d’Etat d’animateur technicien de la jeunesse et de l’éducation populaire (BEATEP), spécialité activités sociales – vie locale.

Désormais, les animateurs titulaires du diplôme d’Etat de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (DEJEPS), spécialité animation socioéducative mention « animation sociale » peuvent se présenter au concours de cadre socioéducatif de la fonction publique hospitalière, à condition d’être titulaire du Caferuis (Certificat d’aptitude aux fonctions d’encadrement de responsable d’unité d’intervention sociale). En effet, le décret n° 2009-271 du 9 janvier 2009 a modifié l’article 5 du statut particulier des cadres socioéducatifs de la fonction publique hospitalière.

Les modalités d’organisation du concours sont définies par l’arrêté du 4 octobre 2014.

A noter
Certains, comme le Syndicat éducation populaire (SEP), proposent de travailler à la création d’une véritable « filière » de l’animation dans la fonction publique hospitalière, en s’appuyant sur ce qui existe déjà dans la fonction publique territoriale (catégories C et B) et en ajoutant, dans les deux fonctions publiques, la catégorie A.

En avril 2012, le SEP-UNSA estimait que « la mise en place du LMD et la création de licence pro animation peut être le levier pour réduire l’écart de niveaux de formation et construire des passerelles entre la filière professionnelle « jeunesse et sports » et la filière universitaire.  

Le GAG (Groupement  national des animateurs en gérontologie) a été créé pour faire valoir la spécificité de l’animation au milieu des intervenants médicaux et paramédicaux.

EmploiPublic.fr • 27/04/2014

Découvrez nos chaînes thématiques
  • emploipublic territorial Les offres d'emploi des communes,
    des départements, des régions
    et des intercommunalités
  • emploipublic sante social Les offres d'emploi des hôpitaux,
    des établissements médico-sociaux
  • emploipublic etat Les offres d'emploi des ministères,
    services déconcentrés, des
    établissements publics
Les autres sites emploipublic.fr
  • Visiter le site Emploipublic.fr de votre région Toutes les offres d'emploi de
    la fonction publique en région
  • Visiter le site Emploipublic.fr Handicap Toutes les offres d'emploi
    handi-accessibles du secteur public