En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Emploipublic.fr, le site emploi du secteur public

Pour trouver un emploi à l’international, rédigez un CV à l’anglo-saxonne

Job made in USA ©  Flickr CC by Escalepage

Si vous postulez auprès d’une organisation internationale ou d’une institution européenne, vos CV et lettre de motivation seront lus par un recruteur imprégné de culture anglo-saxonne. D’où des règles particulières à respecter. Mais sachez que le CV « à l’anglo-saxonne » est en passe de devenir un standard universel.

Si vous recherchez un emploi dans une organisation internationale ou une institution européenne, votre candidature doit être en phase avec la culture anglo-saxonne du recruteur.

Mais dites-vous bien que ce modèle anglo-saxon répond aux attentes d’un nombre croissant de recruteurs français, publics ou privés. Vous pouvez donc vous en inspirez très largement pour postuler dans notre bonne vieille France.

CV à l’anglo-saxonne : règles générales

Deux versions - Le ministère des Affaires étrangères conseille de rédiger deux versions du CV : anglaise et française. Dans les deux cas, la rédaction doit être impeccable. Aussi, soumettez CV et lettre de motivation aux critiques de tiers… Mais sans multiplier les avis à l’excès (sous peine de ne plus savoir où vous en êtes !).

Du bon sens - Imprégnez-vous de ce commandement qui vaut pour tous les CV : « Mon CV sera facile à lire, concis, précis, dynamique (il traduit votre progression professionnelle) et objectif (ne mentez pas). »  La présentation sera classique et claire. Jonglez avec les caractères en gras et une ou deux couleurs. Un recruteur vous sera toujours reconnaissant de lui faciliter lecture.

Le CV : une offre de services -  Bien rédiger un CV à l’anglo-saxonne, c’est d’abord adopter un autre état d’esprit. Que l’organisation internationale ait son siège en France ou à l’étranger, votre CV est une offre de services. Vous êtes le vendeur, le recruteur est le client. Vous lui vendez votre savoir-faire. Et le défi est de lui démontrer que vos compétences collent au poste proposé.

L’expérience professionnelle prime les diplômes - Pour l’employeur anglo-saxon, les diplômes sont secondaires. Ne les alignez pas comme des trophées, vous passeriez pour un frimeur. Soyez sélectif, ne mentionnez que les diplômes qui correspondent au poste précis visé.

L’essentiel, c’est l’expérience professionnelle. Détaillez là et précisez, chaque fois, les résultats obtenus. Ne mentionnez pas vos centres d’intérêt (sauf lien évident avec le poste visé), ni vos voyages. Le recruteur anglo-saxon s’en fiche éperdument. Et comme votre CV doit tenir sur deux pages au maximum, ce sera autant  d’espace gagné !

La formation : le strict minimum

Ordre des rubriques

  • Nom de l’établissement fréquenté, spécialité, degré de formation, date d’obtention du diplôme.
  • Ne mentionnez que le diplôme le plus élevé d’un cursus.
  • Important : lorsque l’établissement de formation est une spécificité française (grandes écoles, etc.) : présentez en quelques mots la nature de l’institution et du niveau d’étude auquel elle prépare. Le recruteur n’étant pas familiarisé avec ce type de formation, le risque de contresens est important, notamment sur le niveau de la formation délivrée).

Diplôme : mentionnez une équivalence dans le système anglo-saxon

Le recruteur doit être en mesure de situer votre niveau par rapport à une échelle de niveaux de formation qu’il connaît.

Langues : objectivité et rigueur

Primo, essayez d’être objectif. Précisez le degré opérationnel de la maîtrise de la langue (« fluent », « working knowledge », « notions », etc.). Inutile de tricher, vous seriez démasqué en deux minutes. Soignez la rédaction, en respectant les particularités typographiques anglo-saxonne (usage des majuscules, notamment).

Informatique

La maîtrise des outils bureautiques fait partie des connaissances de base. Spécifiez ceux que vous pratiquez habituellement.

business man ludovic-bertron-flickrcc© Flirckr CC by L. Bertron

Pour un recruteur de culture anglo-saxonne, l’expérience professionnelle compte beaucoup plus que les diplômes. C’est la partie essentielle du CV.

 

L’expérience professionnelle

C’est la partie essentielle du CV. La différence par rapport à un CV « franco-français » concerne l’énoncé des fonctions.

Important

Les fonctions exercées

Les Français se limitent en général à énoncer les fonctions, sans fournir de détails (ex : sous-préfet). Or cette présentation est mal perçue par les Anglo-Saxons, qui attendent l’énoncé de compétences précises.

  • Intitulé précis du poste et positionnement au sein de l’entreprise ou de l’administration.
  • Ecrivez ce dont vous étiez précisément et personnellement chargé et les compétences auxquelles il était fait appel.
  • Prouvez que ces compétences sont opérationnelles.
  • Appuyez-vous sur des verbes d’action pour décrire les fonctions et les résultats. Evitez les « Moi je… »

Autres règles à suivre

Les trois conseils qui suivent valent pour tout CV adressé à tout recruteur. Ils s’imposent lorsque le recruteur est anglo-saxon.

  • Commencez l’énumération par le dernier poste occupé et remontez dans le temps. Détaillez les cinq dernières années. Sauf si d’autres périodes sont plus pertinentes pour le poste ciblé, dans ce cas, privilégiez ces dernières.
  • Ordre des informations : période concernée, employeur et poste occupé, à présenter sur une ligne. Exemple : « Nov. 2000 – fév. 2003 : Banque de France – conseiller financier. » Enoncé des fonctions et des résultats sur un paragraphe.
  • Période : mois et année sont indiqués précisément. L’énumération des périodes ne doit pas comporter de rupture non justifiée. Seules les périodes pertinentes par rapport au poste visé sont détaillées dans un paragraphe.

3 modèles de CV types

La Délégation aux fonctionnaires internationaux (DFI) fournit trois modèles de CV types.

  • Modèle recommandé pour postuler auprès des institutions européennes : Europass. Ce modèle se révèle aussi efficace pour créer un CV destiné à un employeur français. Il vous fera gagner beaucoup de temps.
  • Formulaires types proposés par la DIF pour postuler auprès des organisations internationales (ONU, etc.) : modèle de CV 1 et modèle de CV 2.
Source : Délégation aux fonctionnaires internationaux, ministère des Affaires étrangères
 

  Déposez votre CV sur emploipublic.fr. Vous pourrez le rendre consultable par les recruteurs, et l’utiliser pour postuler aux offres d’emploi en quelques clics. Déposez votre CV

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Références

Source : France-Diplomatie, le site web du ministère des Affaires étrangères et du développement international

V.Bouhour • 03/11/2014

Découvrez nos chaînes thématiques
  • emploipublic territorial Les offres d'emploi des communes,
    des départements, des régions
    et des intercommunalités
  • emploipublic sante social Les offres d'emploi des hôpitaux,
    des établissements médico-sociaux
  • emploipublic etat Les offres d'emploi des ministères,
    services déconcentrés, des
    établissements publics
Les autres sites emploipublic.fr
  • Visiter le site Emploipublic.fr de votre région Toutes les offres d'emploi de
    la fonction publique en région
  • Visiter le site Emploipublic.fr Handicap Toutes les offres d'emploi
    handi-accessibles du secteur public