En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Emploipublic.fr, le site emploi du secteur public

Réussir l’entretien d’embauche : ces gestes et mots qui vous trahissent

recrutement-entretien ©  Phovoir

Ce sont les recruteurs qui le disent : lors de l’entretien d’embauche, il y a des tics qui les énervent particulièrement. Il y a aussi des propos qu’ils ont du mal à supporter. On en déduira, a contrario, ce qu’il ne faut pas faire pour avoir une chance de décrocher le poste.

Selon un sondage de CareerBuilder France, publié en 2015, un certain nombre d’employeurs éliminent d’office des candidats à cause de tics gestuels…

Enquête

Langage corporel : ce qui déplaît aux employeurs

1. Le manque de contact visuel (50 % des employeurs) (JSM, 2014)

2. Une mauvaise position (47 %)

3. L’absence de sourire (42 %)

4. Une poignée de main faible (36 %)

5. Gigoter sur sa chaise (35 %)

6. Jouer avec quelque chose sur la table (31 %)

7. Croiser les bras sur son torse : (26 %)

8. Jouer avec ses cheveux ou se toucher le visage ( 24 %)

9. Faire trop de gestes des mains (13 %)

10. Une poignée de main trop puissante : (11 %)

 

1. Le regard

  • Ce qu’il ne faut pas faire : regarder le sol (manque de confiance en soi) ; éviter le regard des personnes du jury (interprété comme de la timidité, voire de la fausseté) ; regarder la personne qui vous fait face entre les deux yeux ou derrière lui (dénoterait un sentiment de supériorité, du mépris, une volonté de déstabiliser « l’adversaire »).
  • Ce qu’il faut faire : regarder ses interlocuteurs sans les fixer en y faisant passer un comportement positif : regard sérieux, souriant, etc.

2. Les bras et les jambes,

  • Ne croisez ni les bras, ni les jambes (interprété comme une attitude de protection : vous pourriez apparaître comme un individu en retrait ou hostile.

3. Les mains

  • Ne tortillez pas une mèche de cheveux, ne placez pas votre main devant votre bouche, de grattez pas votre nez, ne rongez pas vos ongles, ne jouez pas avec votre stylo… Vos gestes doivent accompagner votre propos, au service du verbe, ou rester bien sagement sur la table ou sur vos genoux.

4. La posture générale

  • Tenez-vous bien droit, sans raideur, face au jury.

 

Outre l’attitude, il faut aussi faire attention à ce que l’on dit. Trois recruteurs de la fonction publique territoriale nous révèlent ce qu’ils n’aiment vraiment pas entendre lors d’un entretien d’embauche.

Témoignages

Ces propos qui fâchent les RH…

Marion Delacroix, RH Haute-SavoieMARION DELACROIX, responsable recrutement et communication interne, conseil départemental de la Haute-Savoie — « Quand une personne commence l’entretien en déclinant son état civil, le nombre de ses enfants et me dit qu’elle fait de la zumba, je sais déjà que ça ne va pas aller. Il est également déconseillé de critiquer la collectivité territoriale quittée. Il vaut mieux montrer sa motivation à intégrer la nouvelle collectivité.
Il ne faut pas non plus hésiter à exprimer ses craintes ou ses appréhensions face aux évolutions du poste pour lequel on candidate, sinon, cela veut dire que l’on n’est pas conscient des compétences que l’on va devoir acquérir. Les personnes qui ne me montrent pas leurs faiblesses me font peur. »

 

bruno2 « Ce qui me gêne, c’est quand le candidat ne répond pas à la question posée. Cela dénote un grand stress. »

DANIEL BRUNO, DRH, conseil départemental de la Savoie
 
 
 

Claude Parisse, RH, Lille 2014CLAUDE PARISSE, directeur général adjoint chargé des RH, ville de Lille — « En entretien, il faut parvenir à contrôler ses tics de langage, ses tics gestuels (lire encadré ci-dessus), savoir balayer du regard l’auditoire afin de s’adresser à tous les membres du jury et, surtout, ne jamais poser son téléphone sur la table.

« Il faut être cohérent avec son CV et ne pas dire ″avoir fait″,  si l’on n’a fait que ″participer à″. »

Il faut également éviter d’être toujours d’accord avec le recruteur, qui cherche à identifier les compétences professionnelles du candidat. Il faut avant tout être soi-même, mais savoir se maîtriser. »

 

  Déposez votre CV sur emploipublic.fr. Vous pourrez le rendre consultable par les recruteurs, et l’utiliser pour postuler aux offres d’emploi en quelques clics. Déposez votre CV

Enregistrer

Enregistrer

Pour aller plus loin

L.Martin • 20/10/2014

Découvrez nos chaînes thématiques
  • emploipublic territorial Les offres d'emploi des communes,
    des départements, des régions
    et des intercommunalités
  • emploipublic sante social Les offres d'emploi des hôpitaux,
    des établissements médico-sociaux
  • emploipublic etat Les offres d'emploi des ministères,
    services déconcentrés, des
    établissements publics
Les autres sites emploipublic.fr
  • Visiter le site Emploipublic.fr de votre région Toutes les offres d'emploi de
    la fonction publique en région
  • Visiter le site Emploipublic.fr Handicap Toutes les offres d'emploi
    handi-accessibles du secteur public