En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Emploipublic.fr, le site emploi du secteur public

« J’ai réussi le concours d’ingénieur spécialisé dans l’environnement »

montassier-netb ©  L. Martin

Cédric est ingénieur dans une direction régionale de l’environnement. Il est fonctionnaire de l’Etat. Pour cela, il a passé un concours très peu connu. Il nous raconte sa découverte et comment s’y préparer.

Cédric Montassier exerce aujourd’hui un métier qu’il a choisi : il est ingénieur spécialisé en environnement. Il travaille en qualité d’inspecteur des installations classées, dans la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement de l’Aquitaine (DREAL Aquitaine)(1). Pour cela, il a dû réussir un concours spécifique.

Cédric Montassier.« A l’origine, je voulais être professeur de mathématiques. J’ai commencé la faculté dans ce but, et j’ai découvert que j’étais davantage intéressé par des métiers plus techniques et scientifiques. Je me suis donc renseigné sur les concours permettant d’entrer dans une école d’ingénieur, dont beaucoup sont aujourd’hui accessibles à bac+2. J’ai passé plusieurs concours d’ingénieur, dont ceux de l’Ecole Centrale de Paris et de l’Ecole des Mines de Nantes, qui propose une option « environnement ».

Beaucoup de concours d’ingénieur sont accessibles à un niveau bac+2

Une spécialisation « environnement » aux Mines de Nantes

L’environnement m’a toujours attiré, c’est donc par conviction personnelle que j’ai pris cette voie. Aux Mines de Nantes, j’ai choisi l’option Génie de l’environnement, qui m’a permis d’apprendre les techniques d’épuration de l’eau, de dépollution de l’air et des sous-sols, ainsi que le management de l’environnement, notamment. J’ai acquis un bagage technique sur la problématique environnementale.

J’ai ensuite complété ma formation par un master à l’Insa de Lyon sur le management de l’environnement, parce qu’il me manquait quelque chose pour parvenir à me projeter dans le monde professionnel.

Dans le cadre de ce master, j’ai fait six mois de stage dans une industrie agroalimentaire en tant que responsable environnement, et mon poste a été prolongé de six mois en remplacement d’un congé maternité. J’ai poursuivi mon parcours dans une chambre de commerce et d’industrie, comme conseiller environnement dans l’Ain, pendant un peu moins de trois ans.

Un concours spécifique pour entrer à la DREAL

C’est dans ce contexte que j’ai découvert la DREAL. J’ai appris qu’il fallait passer un concours spécifique pour intégrer cette direction, avec lettre de motivation et entretien, qui donne le titre dingénieur de l’industrie et des mines (IIM). Cela n’a rien à voir avec le diplôme d’ingénieur des écoles des Mines !

Ce concours permet de travailler dans les métiers en lien avec la prévention des risques ou le développement industriel à la DREAL, au sein des DIRECCTE(2),de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ou encore à la Direction générale de la prévention des risques du ministère de l’Ecologie et du développement durable.

J’ai commencé à la DREAL Centre à Tours en 2009, puis j’ai été muté il y a un an à la DREAL Aquitaine, à Bordeaux. Aujourd’hui, je suis inspecteur des installations classées dans la cellule Carrières et déchets. Je contrôle les industries du secteur des déchets au regard de la réglementation environnementale, et j’instruis des demandes d’autorisation d’exploiter. Les ingénieurs de l’industrie et des mines peuvent muter tout au long de leur carrière entre les différentes régions et au sein des différentes structures qui nous sont accessibles. »

Focus

Concours et rémunération de l’IIM

22 postes en 2015 - En 2015, 22 postes d’ingénieur de l’industrie et des mines (IIM) ont été ouverts à des candidats titulaires d’un diplôme ou titre d’ingénieur ou sanctionnant un troisième cycle d’études scientifiques (bac+5). Ceux qui ont confirmé leur inscription, en juin, seront entendus par un jury en octobre. Pour s’informer sur les concours, contacter [email protected] (tél. : 01 53 44 28 00).

Rémunération attractive – Le salaire net mensuel en début de carrière s’échelonne de 2 650 euros à 3 100 euros, suivant l’expérience professionnelle. Elle peut atteindre 7 000 euros par mois en fin de carrière. Comme le souligne Cédric, les possibilités de promotion interne sont larges (accès au grade d’ingénieur divisionnaire de l’industrie et des mines, emploi fonctionnel de chef de mission).

Notes

Note 01 – Les DREAL mettent en œuvre à l’échelon régional les politiques de l’Etat impulsées par les ministères de l’Ecologie, du développement durable et de l’énergie, et de l’Egalité des territoires et du logement - Retour au texte

Note 02 – Les DIRRECTE, ou directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi. - Retour au texte

L.Martin • 21/09/2015

Découvrez nos chaînes thématiques
  • emploipublic territorial Les offres d'emploi des communes,
    des départements, des régions
    et des intercommunalités
  • emploipublic sante social Les offres d'emploi des hôpitaux,
    des établissements médico-sociaux
  • emploipublic etat Les offres d'emploi des ministères,
    services déconcentrés, des
    établissements publics
Les autres sites emploipublic.fr
  • Visiter le site Emploipublic.fr de votre région Toutes les offres d'emploi de
    la fonction publique en région
  • Visiter le site Emploipublic.fr Handicap Toutes les offres d'emploi
    handi-accessibles du secteur public