En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Emploipublic.fr, le site emploi du secteur public

L’essentiel (+ vidéo)

DOSSIER : Rencontre à Paris, le 15 décembre 2010 (1/5)

E.Chaudieu and A.Wemaere • 22/12/2010

Une soixantaine de personnes étaient réunies, le 15 décembre 2010, dans les nouveaux locaux parisiens de la mutuelle Intériale. Comme à Lyon, la rencontre a débuté par un point d’actualité sur les réformes en cours dans la fonction publique (projet de loi relatif aux agents non titulaires et réforme de la catégorie B, principalement) effectué par deux représentants de la Direction générale des collectivités locales (DGCL).

Certains participants ont saisi l’occasion pour poser des questions qui les préoccupent. A l’image de celle de Jean-François Lemmet, président de l’Association nationale des DRH des territoires : « Les infirmières de la territoriale et de l’Etat bénéficieront, comme leurs homologues de la fonction publique hospitalière [FPH], d’un droit d’option leur permettant de passer en catégorie A ? » (lire notre article).

Des « négociations interministérielles” sont en cours, a répondu Pierre-Emmanuel Grimonprez, chef du bureau des statuts et de la réglementation des personnels territoriaux à la DGCL. Celui-ci a précisé que sa direction était favorable au passage en catégorie A, suivant des conditions à déterminer. “L’enjeu est de trouver une contrepartie comme il en existe dans la FPH, a-t-il ajouté, avec le renoncement à la catégorie active.”La situation pourrait être “dénouée” d’ici la fin 2011.

S’agissant des tables rondes  (“Les nouvelles règles en matière de mobilité” et “De la notation à l’évaluation”), il en est ressorti que la mobilité ne se décrète pas et nécessite de tisser des liens entre les 3 fonctions publiques d’un même territoire, voire entre les administrations relevant de différents ministères.

En effet, a pointé Philippe Ertlé, directeur de la plateforme régionale d’appui interministériel à la GRH, la mise en place des directions départementales interministérielles montre que les freins culturels à la mobilité existent au sein même de l’Etat.

Reste que si la mobilité inter-fonctions publiques n’est pas massive, loin de là, elle constitue, de l’avis des participants, une source d’enrichissement, tant pour les services que pour les agents.

L’évaluation des agents, encore au stade de l’expérimentation, est testée pour l’essentiel dans de grandes collectivités, a rappelé Claude Soret-Virolle, directeur général adjoint (DGA), du centre interdépartemental de gestion (CIG) de la Grande Couronne. Elle compte cependant d’ardents défenseurs, qui y voient un outil de management et de motivation plus efficace que la notation, jugée « infantilisante » par Jean-François Lemmet.

Les participants ont néanmoins rappelé que pour être menée à bien, l’évaluation doit respecter des règles et nécessite des formations pour les évaluateurs, voire les agents évalués. 


E.Chaudieu and A.Wemaere • 22/12/2010

Découvrez nos chaînes thématiques
  • emploipublic territorial Les offres d'emploi des communes,
    des départements, des régions
    et des intercommunalités
  • emploipublic sante social Les offres d'emploi des hôpitaux,
    des établissements médico-sociaux
  • emploipublic etat Les offres d'emploi des ministères,
    services déconcentrés, des
    établissements publics
Les autres sites emploipublic.fr
  • Visiter le site Emploipublic.fr de votre région Toutes les offres d'emploi de
    la fonction publique en région
  • Visiter le site Emploipublic.fr Handicap Toutes les offres d'emploi
    handi-accessibles du secteur public