En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Emploipublic.fr, le site emploi du secteur public

Salon de l'Emploi Public

Près de 145 000 candidats pour travailler au Pôle emploi

La Rédaction •2 juillet 2009

La campagne de recrutements lancée par Pôle emploi pour faire face à l’afflux de chômeurs a suscité près de 145 000 candidatures pour 1 840 postes de conseillers chargés de recevoir les demandeurs d’emploi (lire notre article du 20 mai 2009).

La précédente campagne de recrutement de l’ANPE, en 2006, avait attiré quelque 70 000 candidats pour 3 500 postes. Pour Sylvie Masson (Sud Emploi), le flot de candidatures « tient à l’augmentation du chômage, et pas du tout à une attirance ou une vocation à travailler pour Pôle emploi, surtout dans la configuration actuelle ».

1 000 CDI sont à pourvoir, le reste en CDD d’un an, pour une rémunération de 1 531 à 1 682 euros bruts mensuels, selon l’expérience. Les candidats devaient justifier d’un Bac +2 ou de deux ans d’expérience professionnelle.

Le profil des candidats : « des femmes dans les trois quarts des cas, une majorité de personnes ayant Bac +2 ou plus (25 % de Bac à Bac +2, 30 % de Bac +2, 16 % de Bac +3, 13 % de Bac +4) et au moins cinq ans d’expérience, a expliqué, le 18 juin 2009, l’organisme issu de la fusion ANPE-Assedic. La plupart des candidats ont exercé précédemment des « fonctions administratives, telles que assistante de direction, conseiller en emploi et insertion, cadre en ressources humaines », selon Pôle emploi.

Après « un premier tri » des candidatures « pour cibler le niveau et les compétences », Pôle emploi soumettra les candidats à des exercices pratiques, « des simulations d’entretien avec un client lambda pour détecter des habiletés nécessaires au métier comme savoir informer et conseiller, agir dans une relation de service ou travailler en gérant plusieurs tâches en même temps ». Les candidats encore en lice passeront des entretiens d’embauche par région. Les personnes finalement recrutées seront intégrées dans les agences de Pôle emploi de mi-juillet à début septembre.

« Le portail de recrutement permettra de créer un vivier de candidatures », avait expliqué le directeur général de Pôle emploi lors du lancement de la campagne. En plus des 1 840 embauches en cours, Pôle emploi a ainsi annoncé, la semaine dernière, son projet de recruter 500 personnes en CDD pour de nouvelles plates-formes téléphoniques centralisant régionalement les inscriptions, les demandes et changements de rendez-vous.

Il y a quelques mois, M. Charpy avait souligné que Pôle emploi était « un gros recruteur » avec « 1 000 à 2 000″ recrutements annuels et avait opté pour « des critères d’évaluation des candidatures homogènes sur tout le territoire, sans passer par des concours type fonction publique qui avaient notamment l’inconvénient de ne pas permettre de répondre au coup par coup aux besoins ».

AFP

 

Découvrez nos chaînes thématiques
  • emploipublic territorial Les offres d'emploi des communes,
    des départements, des régions
    et des intercommunalités
  • emploipublic sante social Les offres d'emploi des hôpitaux,
    des établissements médico-sociaux
  • emploipublic etat Les offres d'emploi des ministères,
    services déconcentrés, des
    établissements publics
Les autres sites emploipublic.fr
  • Visiter le site Emploipublic.fr de votre région Toutes les offres d'emploi de
    la fonction publique en région
  • Visiter le site Emploipublic.fr Handicap Toutes les offres d'emploi
    handi-accessibles du secteur public